Portraits de santé publique

Découvrez quelques-uns des membres de JMPSP!

 

Photo Philippe Robert Dr. Philippe Robert

Résident en santé publique et médecine préventive

Je suis médecin résident en santé publique à l’Université Laval. Pour moi, la prévention est le meilleur des remèdes. Mon intérêt remonte au secondaire, lorsque qu’un enseignant m’a marqué en expliquant que l’espérance de vie varie de 10 ans entre certains quartiers aisés et certains quartiers défavorisés. Comme médecin en santé publique, je veux contribuer à ce que nous vivions tous dans un environnement favorable à notre santé. En attendant, j’essaie moi-aussi d’améliorer mes habitudes de vie : je me remets à la natation depuis cet été, puisque je dispose maintenant d’une piscine à proximité.

 

Roxanne Houde Dre. Roxanne Houde

Résidente en santé publique et médecine préventive

Co-présidente de JMPSP

Graduée du doctorat de médecine à l’Université de Sherbrooke en 2016, je suis résidente en santé publique et médecine préventive à l’Université de Montréal. Je me sens interpellée par le domaine de la santé publique pour son approche globale et son impact à grande échelle sur la santé des gens. J’ai des intérêts particulièrement pour les déterminants sociaux de la santé, les inégalités sociales de santé, l’impact des environnements bâtis sur la santé et les enjeux de santé mentale et de saine alimentation. Anecdote amusante: j’ai un chat à la maison prénommé Marty McFly en référence au personnage du célèbre film Retour vers le futur! 😉

 

DM Milot Dr. David-Martin Milot

Médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive

Depuis toujours, je considère la santé comme une cause sociale à défendre, un idéal commun à atteindre. J’ai fait mes études en médecine à l’Université McGill, ma maîtrise en santé publique à l’Université de Montréal et ma résidence en santé publique à l’Université de Sherbrooke. J’ai un grand intérêt pour la toxicomanie et les populations marginalisées, la mobilisation de la société civile autour des déterminants de la santé, les communications et la politique, de même que la santé internationale. Je m’identifie beaucoup au milieu communautaire. Fait comique: étant un grand fan de poutine, je me dis qu’à défaut d’investir en tout temps dans sa santé physique, il faut aussi investir dans sa santé mentale!

 

16-isan5941.jpg Dre. Sidonie Pénicaud

Médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive

Pour moi, JMPSP est un laboratoire permettant d’explorer les moyens pour opérer des changements visant à améliorer la santé et le bien-être de la population. Après un parcours un peu sinueux, incluant un bac en biologie et en anthropologie suivi d’une maîtrise en neuroscience à McGill, j’ai fait mes études en médecine à l’université Laval et ma résidence en médecine familiale et en santé communautaire à l’Université McGill. J’ai un penchant pour la santé environnementale, la santé autochtone et la réduction des inégalités de santé. Dans mes temps libre, j’adore cuisiner des desserts et il m’arrive de lire des livres de recettes comme lecture de chevet!

 

20170314_152317-e1534483132644 Dre. Alex-Ane Mathieu

Résidente en santé publique et médecine préventive

Originaire de St-jean-sur-richelieu, j’ai fait mes études médicales à Sherbrooke avant de débuter ma résidence en santé publique à l’Université de Montréal. Durant mon parcours, j’ai rencontré tellement de gens pour qui la médecine clinique avait atteint ses limites et pour qui des interventions de santé publique et de prévention (ciblant par exemple le revenu, l’éducation, l’accès à de la nourriture saine ou un logement en bon état) auraient pu faire une grande différence en amont. Alors, si je me suis jointe à ce merveilleux groupe de gens passionnés qu’est JMPSP, c’est entres-autres pourpromouvoir la santé publique; science souvent mal connue mais tellement importante!

 

IMG_1003 Dre. Marie-Ève Beauregard

Médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive

Fraîchement diplômée de ma spécialité médicale en santé publique et médecine préventive à l’Université de Montréal, je commence sous peu ma pratique au Saguenay-Lac-St-Jean. Tous les domaines de la santé publique m’intéressent, de la gestion d’éclosion à la promotion de la santé par des environnements urbains sains et sécuritaires. C’est pourquoi j’ai choisi une pratique variée en région!

Je suis membre de JMPSP depuis sa création en 2014 et je crois fermement à l’importance de parler plus de santé publique au sein de la population. Après tout, la santé, ça concerne tout le monde, et ce, dès les premiers stades de la vie!

Dans ma vie personnelle, je suis maman d’un garçon (bientôt deux!) ainsi que de deux chiens Cavalier King Charles, ce qui garde notre famille active et occupée!

 

IMG_2266 Dr. Benoît Corriveau

Résident en santé publique et médecine préventive

Je viens tout juste de commencer ma résidence en santé publique il y a 2 mois et chaque jour je réalise la chance que j’aurai de travailler au bien-être de la population dans son ensemble. Qu’il s’agisse de développement des transports actifs, de promotion des saines habitudes de vie ou d’approches de réduction des méfaits en toxicomanie, je trouve extraordinaire que les interventions de santé publique puissent prévenir la maladie, mais aussi augmenter le bien-être global de tous. En dehors des études, je suis un grand fan de plein-air, de barbecue et de musique!